Guillemette Énergies

Au service de l'environnement

Bois et Biomasse

Chauffage au BOIS

Chauffage au BOIS

Depuis des milliers d'années, l'homme a eu recours au bois pour se chauffer et cuire ses aliments, ce qui lui a permis d'assurer sa survie. L'homme s'est d'abord servi d'un feu rudimentaire, puis d'un poêle ou d'une cheminée . Le bois est donc devenu très rapidement un symbole associé à la chaleur et au bien être du groupe.Appareils utilisés,chaudière au bois,fournaise au bois,chaudiere a bois,fournaise a bois,chaudiere au bois extérieure,chaudière a bois intérieure.

Depuis quelques années, le bois revient au premier plan des moyens de chauffage car les énergies fossiles utilisées pour d'autres moyens de chauffage comme les chaudières à gaz ou au fioul (issu du pétrole) sont en train de s'épuiser. Les derniers champs pétrolifères seront en fin d'exploitation vers 2040. Il devient urgent de trouver des solutions pour remédier à cet état de fait, quasi inéluctable. Le bois est une des solutions car les appareils de chauffage se servant de cette ressource naturelle sont de plus en plus performants et de moins en moins polluants. A tel point que le bois a été récemment reconnu comme une énergie renouvelable à part entière comme l'a été avant lui le soleil ou encore le vent ...


AVANTAGES:

Le chauffage au bois dispose de plusieurs avantages non négligeables. De plus, c'est une énergie renouvelable et abondante qui peut être disponible localement.

(Vérifiez bien la proximité d'une filière d'approvisionnement avant de vous équiper. Rien ne sert de privilégier le chauffage au bois pour votre habitat si vous devez faire venir le combustible de plusieurs centaines de kilomètres).

Tandis que la consommation d’énergies fossiles émet des gaz à effet de serre et provoque le réchauffement global de la planète, le bois est considéré comme « carbo-neutre ». Lors de leur croissance, les arbres fixent exactement la quantité de CO2 qu’ils libéreront ensuite lors de leur combustion. Et cette combustion ne libère pas plus de CO2 que la dégradation naturelle du bois mort qui pourrit au sol. L’utilisation du bois permettrait de diviser les émissions de CO2 par 12 par rapport au mazout et par 6 par rapport au gaz !

 

 

Choix de l'équipement

Choix de l'quipement

Le choix de votre équipement dépend de vos besoins (chauffage de base ou appoint), de la surface à chauffer ainsi que de votre budget : inserts, poêles ou chaudières a bois,fournaise a bois,chaudière au bois intérieur,chaudière a bois extérieur il y en a pour tous les cas et pour tous les goûts !! Différentes solutions sont possibles en fonction de votre habitation.

La pose et l'entretien sont les gages d'un bon usage

Un bon équipement peut s'avérer déçevant s'il est mal installé ou mal utilisé.

Plusieurs points sont à surveiller de près :

  • le conduit de fumée.

  • l'intégration de l'insert.

  • le dimensionnement de l'installation.

  • l'entretien de la chaudière.

 

 

Chaudière au bois ou fournaise au bois

Chaudire au bois ou fournaise au bois

Si vous construisez une grande maison avec un local de chaufferie spécifique et que vous souhaitez un système de chauffage au bois relié au chauffage central et éventuellement au réservoir d'eau chaude sanitaire, vous pouvez vous orienter vers une chaudière à bois. Mais attention, toutes les chaudières n'ont pas le même rendement. Comparez leur performance avant de vous lancer.

Le rendement énergétique des appareils de chauffage au bois a fait des progrès considérables : supérieurs à 90%, ce mode de chauffage est redevenu d'actualité, il s'adapte à tous les cas en chauffage individuel comme en chaufferie de forte puissance. Les combustibles ont eux-mêmes beaucoup évolués : bûches de bois compressé à très haut rendement, granulés de bois ou plaquettes issus de l’industrie du bois, tous ces combustibles sont maintenant disponibles à votre portée et leur manipulation s’est grandement simplifiée.

Références : fournaise au bois,fournaise a bois,chaudière au bois,chaudière a bois,poêle a bois,chaudière au bois extérieur,chaudière au bois intérieur


Chauffage à la BIOMASSE (bois écologique,granule)

Chauffage  la BIOMASSE (bois cologique,granule)

 

 

Lorsqu'il est question d'énergies renouvelables, les premières images qui viennent à l'esprit de la majorité sont le soleil et le vent. Or, les végétaux sont aussi une source d'énergie renouvelable et le Québec a la chance d'être encore bien pourvu en forêts, malgré les nombreuses « coupes à blanc » qui en ont grugé une bonne superficie. Comme on produit ici beaucoup de bois d'oeuvre, il en résulte une abondance de résidus qui peuvent être avantageusement transformés en... granules.

 


 

 

 

 

AVANTAGES:

 

Au point de vue environnemental, le granulé de bois est intéressant à plusieurs égards :

 

  • on commercialise un rebut, abondant au Québec, qui est encore souvent un déchet encombrant.

  • le moulage de ces granules se fait sans liant chimique ; contrairement à ce qu’on pourrait être porté à croire, il n’y a aucun liant chimique dans les granules. C’est la résine (lignine) contenue dans les essences de bois résineux qui joue le rôle d'agent liant, ce qui confère au granulé une plus grande stabilité, une combustion propre et un rendement thermique supérieur.

  • le rendement élevé de la combustion donne une fumée relativement propre ; contrairement aux poêles à combustion lente, réputés pour leur importante contribution au smog urbain, la combustion de granules propres dans des appareils à haut rendement émet 12 fois moins de particules fines que la norme québécoise en vigueur, c'est-à-dire 500 fois moins qu'un poêle à bois traditionnel.

  • La technologie des chaudières à granulé procure un rendement de 80 à 95 % selon les appareils et les conditions de fonctionnement.

  • Dernier atout pour ceux qui aiment jouer dans la terre : les cendres des granules de bois propre, qui contiennent des minéraux, peuvent être compostés ou servir à amender certains types de sol.

 

 

 

 

Chaudière au granule

Chaudire au granule

 

Si, il y a une trentaine d’années, on a regardé les premiers poêles à granules comme le dernier sursaut technologique de l’ère du macramé, on ne pouvait pas soupçonner alors ce que l’avenir réservait aux granules de bois. En bref, le granulé c’est maintenant du sérieux ! La preuve, on a perfectionné l'alimentation mécanisée du combustible. Cette dernière caractéristique est devenue une composante essentielle de cette forme d’énergie car, en lui enlevant tous les aléas de l’alimentation manuelle et de son caractère artisanal, voire folklorique, le chauffage au granulé de bois a pu être en mesure de mieux rivaliser avec les autres choix de chauffage.

 

 

 

 

 

 

Granules de bois versus les bûches

Granul es de bo is versus bûch es

 

Granulé normé

Bûches fendues

Taux d'humidité

4 à 8 %

20 % ou plus

Btu/lb

8 000 - 9 000 Btu/lb

6 000 - 8 000 Btu/lb

Efficacité de combustion (variable selon chambre de combustion)

85.00%

60.00%

Particules fines émises par kg de combustible à l’heure

0,5 à 2 g

1,3 à 6 g

Gaz à effet de serre

CO2 neutre

CO2 neutre

Pourcentage de cendre

moins de 0,5 %

3.00%

 

  • La chaleur dégagée est constante.

  • Aucune impureté ou écorce et moins d'humidité, donc plus de pouvoir calorifique et moins de cendre.

  • Fonctionnement de chaudière automatisé.

  • Moins de particules fines dégagées donc moins polluant.

  • Matière propre, peut être stockée à l’intérieur.

  • Espace de stockage réduit

  • Pics de chaleur selon chargement(s)

  • Très humide, beaucoup d'impuretés donc plus de cendre et

    moins de pouvoir calorifique.

  • Demande beaucoup de manipulation.

  • Plus de fumée dégagée, donc plus polluant et risque

    d’accumulation de créosote.

  • Insectes, moisissures, saletés et humidité élevée rendent le stockage à l’intérieur problématique.

  • Espace de stockage important.

 

 

Des solutions variées pour s'adapter a tous les cas :

  • Chaudière à bois bûche

  • Chaudières à granulés, à bois déchiqueté, à céréales...

  • Poêles à granulés, à buches...

  • Poêles hydrauliques raccordés au circuit de chauffage.

 

 

 

 

Comparatif de prix selon divers combustibles

Combustible

Unité

Btu

Coût

unitaire(1)

(taxes incluses)

1 M

Btu

Efficacité(2)

Coût réel

1 M Btu

Bois dur

Corde

16 po

8 000 000(3)

80,00 $

10,00 $

60.00%

16,67 $

Mazout

litre

36 650

1,11 $

30,29 $

75.00%

40,38 $

Gaz naturel

m cube

35 940

0,71 $

19,75 $

90.00%

21,95 $

Propane

litre

24 200

0,74 $

30,58 $

90.00%

33,98 $

Électricité

kW

3 413

0,083 $

24,32 $

100.00%

24,32 $

Granules

sac

40 lb

340 000(3)

7,00 $(4)

20,59 $

85.00%

24,22 $

 

1- Selon AEE (exc. granules), mars 2011.

2- Variable selon appareil ou système.

3- Variable.

4- Les prix ont beaucoup fluctués dans le passé. Les granules en vrac peuvent revenir à beaucoup moins, le prix étant alors calculé à la tonne.